Comment trouver la phase et le neutre d’une installation électrique ?
5 (100%) 3 votes

Avant de vous expliquez comment trouver la phase et le neutre, je dois d’abord vous expliquez leurs fonctionnement…

Certains équipements électriques sont conçus avec deux conducteurs différents appelés phase et neutre. Ces derniers doivent être bien connectés afin qu’ils puissent développer un meilleur fonctionnement au niveau de la prise électrique. Pour ce faire, il est important de bien les identifier pour permettre à chaque fil de trouver l’emplacement idéal. Malheureusement, nombreuses sont des personnes qui peinent à les reconnaître ce qui est à la source de plusieurs défaillances techniques. Pour vous éviter de tomber sur les mêmes erreurs, voici quelques explications qui vous permettront de détecter la phase et le neutre afin de vous assurer un branchement parfait.

 

Qu’est-ce que la phase et le neutre en électricité ?

Avant de procéder à l’identification de ces deux conducteurs, il est important de les connaître tout d’abord pour savoir le rôle qu’ils jouent dans une installation électrique.

Pour la couleur phase, elle est généralement : noir, marron ou rouge. Dans les maisons, on en retrouve une seule si le compteur est monophasé. Si par contre le courant fonctionne en mode triphasé, on aura trois phases. Le rôle de ce conducteur est d’apporter le maximum de tension possible pour permettre aux appareils de l’habitation de fonctionner normalement. C’est un courant qui est fourni de manière alternative, car il varie entre deux tensions différentes (positive et négative), et ce, de façon très rapide. Une situation qui ne constituera aucune gêne sur les appareils électriques qui pourront fonctionner normalement.

En ce qui concerne le neutre (bleu), il facilite le retournement du courant vers le circuit du fournisseur électrique. C’est un conducteur nul dont la moyenne de ses tensions doit être de zéro au moment où le courant fonctionne correctement. Si éventuellement il n’est pas nul, sachez qu’il y a un dysfonctionnement au niveau du disjoncteur. Il faudra ainsi enclencher ce dernier pour sécuriser à la fois l’installation et les personnes. C’est pourquoi il est primordial d’utiliser le neutre pour le fonctionnement de n’importe quel appareil afin de s’assurer une protection maximale.

 

Les étapes pour trouver la phase et le neutre

Pour passer au test, il est recommandé de travailler en sécurité afin de vous mettre à l’abri d’éventuels accidents. À l’aide d’un multimètre (calibre 500 V ou 250 V), vous allez effectuer une mesure de tension en mettant les connecteurs au niveau de la prise électrique. Pendant cette phase, il est conseillé de ne pas toucher les parties métalliques des deux bornes, car le courant sera mis sous tension. Évitez également de faire toucher les connecteurs ensemble au moment où vous effectuez le test.

Vous pourrez maintenant passer aux choses sérieuses en vous basant sur les étapes suivantes :Les étapes pour trouver la phase et le neutre

 

1— Enclencher les interrupteurs et le disjoncteur principal

2— Enlever le capot du tableau électrique

3— Débrancher les deux câbles à tester

4— Mettre le multimètre en position voltmètre

5— Connecter le multimètre au niveau des deux câbles :

  • Si le multimètre indique une valeur de 230 V, sachez que le fil dans lequel le connecteur est inséré est la phase.
  • Dans le cas contraire, la fiche connectée à la borne du multimètre est le neutre.

Pour rappel, il faut nécessairement avoir un multimètre de calibre supérieur à 230 V pour vous assurer un test efficace. Cet appareil est commercialisé dans les magasins de bricolage à moins de 30 euros.

Il y a également des tournevis testeurs qui pourront vous permettre de trouver facilement la phase et le neutre. Ils sont conçus avec un néon à l’arrière qui vous donnera des indications précises. Vous allez simplement pointer le tournevis sur le fil pour avoir des résultats. Si le néon s’allume, sachez que le fil sur lequel le tournevis est mis en contact est la phase.

 

Est-il conseillé d’effectuer le test soi-même ?

Parmi les travaux électriques, le test phase et neutre fait partie des tâches les plus risquées. Pendant le travail, le courant ne sera pas mis sous tension ce qui sera un risque énorme pour les débutants qui n’ont pas de grandes expériences dans ce domaine. Non seulement vous devez pointer les connecteurs du multimètre aux bons endroits, mais aussi d’éviter qu’ils se mettent en contact.

C’est pour cette raison qu’il est conseillé de s’attacher les services d’un électricien certifié qui pourra vous permettre d’effectuer le test dans de bonnes conditions. S’il y a des dysfonctionnements, il pourra vous aider à entamer de nouveaux travaux afin que vous puissiez mettre votre bâtiment sous une protection optimale. Pour trouver le profil idéal, il est conseillé de vous rapprocher de Joelec qui pourra mettre à votre disposition un technicien qualifié capable de répondre à tous vos besoins.

 

Ne partez pas, ceci peut vous intéresser :