Diagnostic électrique
5 (100%) 1 vote

Pourquoi réaliser un diagnostic immobilier ?

Êtes-vous sur le point de vendre, de louer ou d’acheter un bien immobilier ? Quelle que soit votre situation, sachez qu’un diagnostic du bâtiment est une obligation. L’électricité, le gaz et d’autres installations doivent faire l’objet d’une vérification rigoureuse pour assurer aux futurs occupants une protection maximale. C’est aussi une sorte d’assurance qui permet de sécuriser la transaction et de se parer à toutes les éventualités.

DEMANDEZ VOTRE DIAGNOSTIQUE ELECTRIQUE MAINTENANT

 

Le diagnostic immobilier pour une vente

  • De quoi s’agit-il ?

Le diagnostic immobilier avant la vente est imposé par la législation. Elle comporte plusieurs aspects techniques qui doivent être pris en compte lors de la vérification. Parmi ces derniers, on a le diagnostic électrique et le diagnostic gaz qui font partie des démarches obligatoires. Ils doivent être effectués avant la transaction c’est-à-dire avant la vente officielle du bien immobilier.

  • Logements concernés

Le diagnostic immobilier pour une vente concerne les résidences principales et secondaires, les logements qui ont été construits avant 1949 et 1997, les appartements et les maisons en copropriété. Le vendeur doit faire appel à un professionnel compétent pour pouvoir effectuer l’ensemble des diagnostics obligatoires.

  • Qui doit réaliser le diagnostic ?

En cas de vente, le propriétaire du bâtiment doit solliciter l’expertise d’un diagnostiqueur immobilier. Ce dernier va lui expliquer tous les éléments qui doivent constituer le diagnostic et prendra en charge la réalisation des travaux nécessaires. Ce professionnel doit aussi avoir une certification valable justifiant sa qualification et ses compétences dans le domaine du diagnostic immobilier. Il va diagnostiquer les performances énergétiques, l’installation électrique, l’installation du gaz entre autres.

  • Comment est réalisé le diagnostic ?

S’il s’agit du diagnostic électrique, le technicien va vérifier toutes les installations du logement ainsi que leurs dépendances. Cette vérification lui permettra de connaître si les équipements électriques sont conformes à l’usage et s’ils ne présentent pas des risques par rapport aux installations sous-tension. En passant par le compteur jusqu’aux bornes de raccordement, le diagnostiqueur sera en mesure d’identifier les volumes de sécurité, surtout dans les pièces sensibles comme la cuisine et la salle de bain.

Pour le diagnostic gaz, la vérification sera en grande partie concentrée sur l’installation intérieure. Le diagnostiqueur va déterminer les conditions de sécurité pour savoir si elles sont adaptées aux normes d’habitation.

  • Durée de validité

La durée de vie d’un diagnostic immobilier dépend du type d’installation. S’il s’agit de l’électricité et du gaz, la validité du document sera de 3 ans. Il y a aussi d’autres diagnostics qui ne durent que quelques mois.

  • Conséquence en son absence

En cas d’absence d’un diagnostic immobilier lors d’une opération de vente, le vendeur peut subir des sanctions. S’il y a par exemple dommage à la suite de la transaction, l’acquéreur peut demander l’annulation de la vente, la restitution globale du montant de son argent ou la réduction du prix du logement.

 

Le diagnostic immobilier pour une location

  • De quoi s’agit-il ?

Le diagnostic est obligatoire dans la location d’un bien immobilier. Il permet d’informer le locataire sur les potentiels dangers qu’il va encourir après la signature du contrat. Il doit être effectué par le propriétaire du logement avant l’engagement du futur occupant.

  • Logements concernés

Ce diagnostic concerne les logements qui ont une durée de vie de plus de 15 ans. Le propriétaire doit se rapprocher d’un professionnel certifié pour diagnostiquer les installations électriques et celles du gaz. Il concerne également les bâtiments qui se situent dans des zones contaminées et ceux qui sont meublés ou vides.

  • Qui doit réaliser le diagnostic ?

Tout comme une transaction de vente, le diagnostic immobilier lors de la location d’un logement doit être effectué par un diagnostiqueur certifié. Celui-ci doit disposer d’une homologation en cours de validité qui lui permet d’intervenir selon les exigences de la législation. Après le diagnostic, il fournira au loueur un document de conformité qui sera joint au bail avant la signature du contrat de location.

  • Comment est réalisé le diagnostic ?

Que ce soit un diagnostic électrique ou gaz, le technicien va effectuer des vérifications sur l’ensemble des matériels liés à ces installations. Doté de tous les équipements nécessaires, il va procéder à des tests de sécurité pour s’assurer que l’appartement ou la maison à louer respecte les normes de protection et de décence. Le compteur, les branchements, l’éclairage et la chaudière sont autant d’installations qui seront diagnostiquées et établies sur un certificat qui aura une durée de validité bien déterminée.

  • Durée de validité

La durée de validité d’un diagnostic immobilier dépend du type d’installation. S’il s’agit de l’électricité, le document de conformité aura une durée de vie de 6 ans. C’est la même durée que l’on retrouve dans le diagnostic gaz et dans d’autres types de diagnostics en cas de location.

  • Conséquence en son absence

En l’absence d’un diagnostic immobilier lors d’un contrat de location, le locataire peut poursuivre le propriétaire du logement. Ce dernier pourra même payer des indemnisations s’il y a des dégâts matériels à la suite d’un incendie.

 

En définitive, le diagnostic immobilier est un gage de sécurité à la fois pour le propriétaire et l’acquéreur du logement. Que ce soit une vente ou une location, il permet de protéger la transaction et assure aux deux parties une bonne garantie par rapport à leur investissement.

Ne partez pas, ceci peut vous intéresser :